Martin Seven ttm gmo

martin021991, réplique de lotus seven du constructeur français Martin. Papiers en règles, moteur ford 1600cc, weber, boite 5, jante alu, arceau chromé, side-screen et capote
Restauration complète, parfait état, visible région Fontainebleau

Prix: Vendue

Le précèdent propriétaire a acheté l’auto en Belgique en octobre 2007, en papier belge, c’était donc une des rares auto vendu et immatriculée à l’époque chez nos voisins belges (il semble que seules 36 autos ont été immatriculées là bas à l’époque.) L’auto, de 1991,  était entièrement démontée suite à un incendie.

Le châssis a alors été mis à nu, traité antirouille puis mis en peinture. Le châssis a ensuite été « repannelé » en aluminium.

Mi 2008, le châssis est mis en peinture. Les premiers contact avec la DRIRE ne sont pas encourageants, puisque l’usine Martin ayant fermée en 1998, plus moyen de pouvoir disposer d’une attestation d’identification. C’est donc vers une Réception à Titre Isolé qu’il faudra se tourner….

Eté 2008, peinture, pose du tableau de bord, des freins neufs, suspension, pont et réservoir. Le moteur est un sierra 1,6 avec une boite 5. A ce jour il a environ 100.000km et respire très bien. Le carbu est vertical comme à l’époque sur les caterham 1600 sprint.

Novembre 2008, après diverses mis au point, passage au contrôle technique et plaques WW valables pendant 6 semaines.

Février 2009, contrôle à la DRIRE puis réception du PV de réception à titre isolé fin juillet 2009.

Le précédent propriétaire à ensuite utiliser l’auto en ballade une dizaine de milliers de kilomètres dans le nord de la France.

dossier complet comportant:

- contrôle technique de juillet 2014, zéro défaut, qui sera refait pour la vente

- copie du PV de réception de la DRIRE

- carte grise française

-  copie de la CG belge

-  copie du certificat des mines belges.

- Le guide de montage de l’usine

L’auto est vraiment très belle, ce n’est pas un avion (environ 85cv) mais elle est très douce et agréable à conduire.

A noter que le compteur de vitesse ne fonctionne pas, problème de renvoi d’angle du câble sur la boite qui n a jamais pu être résolu. Elle dispose par contre d’un petit GPS de bonne qualité, qui lui indique la vitesse….

 

 

La Seven Française

martin01

Avril 1989, le permis en poche, premières virées autos, l’idée c’est de manger des kilomètres.

Petite pause dans un café des bords de Loire à Blois…

Un bruit de moteur me fait me retourner, un petit bolide rouge se gare sous les tilleuls, flambant neuf, inconnu à mes yeux mais tellement désirable.

En fait c’est ma première rencontre avec une Seven, le gars est prof de violon et vit à Blois. Il a commandé un kit et à monté lui même son auto…

Le choc, on discute un long moment, il m’explique, Martin, constructeur de moto, la Vendée, les Sables d’Olonnes, le kit, l’épave de Sierra, plan de montage, soirée après soirée, homologation… je ne comprends pas grand chose mais reste admiratif et envieux….

De retour en région parisienne, je commande le catalogue chez automobiles Martin, papier glacé, une fille en maillot de bain topless,  pose sur la plage dans une seven blanche, autre temps…

le kit de base est à 60.000 francs auquel il faut ajouter le budget du véhicule donneur.

Je me dégonfle, mais la graine est semée, les années suivantes je me documente, je commence à comprendre et découvre l’original, Chapman, les seven, les lotus… c’est parti, sans cette rencontre des bords de Loire qui sait vers quoi se serait dirigée la passion?

Aussi quand j’ai croisé la Martin présentée ici,  rouge comme par hasard, je n’ai pas hésité.

Elle aussi à une histoire, celle d’un passionné du Nord de la France, qui quelques années après revit l’aventure du kit à assembler, do it yourself

 

Lotus en Seine et marne (3 eme edition 2014)

Première sortie de l’année, en lotus c’est encore mieux. Le très actif Club Lotus France organisait une ballade en Seine et Marne, départ de la place de la gare de Bois le roi pour plus de 50 autos (Seven, elise, exige, elan….)

IMG_7820

Un très beau moment et l’occasion de sortir les belles endormies de l’hiver.

Un grand merci à Sylvain et Jean-Marie pour cette organisation sans faille.

 

vidéo de la journée, merci à Jacques

Caterham Aeroseven – La seven du XXIe siècle?

IMG_1477
Vue cette semaine à l’occasion de Rétromobile, le proto « pré-production » de l’Aéroseven
La carrosserie est en fibre de carbone, issue de Caterham Composites et Caterham Technologies & Innovation.
Le style est épuré, les phares ronds laissant place à des phares et feux à diodes. Le dessin de la carrosserie est taillé par l’aérodynamique tout en laissant un profil rappellant un peu (très peu?) la Seven originelle.
Sous le capot, un bloc déjà largement usité par la firme britannique (dernièrement la Seven 485), un 4 cylindres atmosphérique d’origine Ford, un 2,0 litres développant au maximum 240 chevaux à 8.500 tr/min et un couple moteur allant jusqu’à 200 Nm à 6.300 tr/min.
Le 0-100 km/h est annoncé en moins de 4 secondes avec un rapport poids-puissance d’environ 400 ch/t.

Ginetta project

En passant

Le projet de Ginetta G12, vient d’être vendue… réservée nous la gardons encore un peu au chaud puisqu’elle ne nous quittera qu’en mai prochain.

Quelques regrets bien sur de ne pas avoir emmener ce projet au bout.

Tout cela est vite oublié grâce à la personnalité et à la sympathie de son nouveau propriétaire, passionné de la marque et déjà heureux propriétaire d’une superbe G4, ici en photo avec la 12.

ImageBon courage à lui et à bientôt sur la piste….

Traversée de Paris, janvier 2014

Nous étions trois autos, à nous être donné rendez-vous, en ce matin brumeux en bord de seine, puis direction Paris, 7h30, place du Château de Vincennes.

 

Première sortie, et en famille, pour la pomme granny. Allez-retour depuis Fontainebleau sans encombre. En fait, bonne idée d’avoir une porsche classic, refroidie par air… 700 anciennes dans Paris, le Maire de Paris devait être ravi, beau bouchon…DSC_0073

le site de l’organisateur ici